Politique Actuels
Sports
Musique
Ciné/Théatre
TV / Médias
Littérature
Entreprises
Autres
Politique Anciens
Sports
Musique
Ciné/Théatre
Littérature
Entreprises
Autres
Infos récentes
 

Frederic le Grand (ou l'Unique)

Née à Berlin en 1712 / décédé à Potsdam en 1786

Roi de Prusse

Parcours

Il fut élevé durement par son père, Frédéric-Guillaume Ier, le Roi-Sergent, qui le méprisait à cause de son goût pour la musique, les lettres et la philosophie, et qui le fit même emprisonner à la suite d'une fugue qu'il fit à dix-huit ans avec un ami. Une fois monté sur le trône, il continua à s'intéresser aux choses de l'esprit et s'entoura d'une petite cour d'intellectuels, parmi lesquels Voltaire figura de 1750 à 1753. Il se voulait le modèle du «despote éclairé» et promulgua un édit de tolérance (1740), abolit la torture, réforma la justice, développa l'enseignement, l'industrie et le commerce, poursuivit l'entreprise de peuplement et de colonisation de ses territoires entamée par ses prédécesseurs.

Cependant, le bonheur de ses sujets le préoccupait moins que la grandeur de la Prusse. En véritable héritier des Hohenzollern, il s'attacha à faire de son armée (200 000 engagés et conscrits encadrés par un excellent corps d'officiers recrutés dans la noblesse) une redoutable machine de guerre, que lui envia l'Europe entière. Grâce à elle, il s'empara de la Silésie, durant la guerre de la Succession d'Autriche et s'en fit confirmer la possession aux traités de Breslau (1742), de Dresde (1745) et d'Aix-la-Chapelle (1748). Durant la guerre de Sept Ans, il subit pourtant quelques graves échecs. Il redressa une première fois la situation en 1757 grâce à deux victoires Rossbach sur les Français et Leuthen sur les Autrichiens , où s'affirma son exceptionnel génie militaire. En 1762, la Prusse, au bord du désastre, ne fut sauvée que par la mort de la tsarine Élisabeth Ire, à laquelle succéda Pierre III, grand admirateur de Frédéric II. En 1772, il obtint, au premier partage de la Pologne, dont il avait pris l'initiative, la Prusse polonaise à l'exception de Thorn et de Dantzig. À sa mort, la puissance prussienne était considérable et l'unité allemande allait pouvoir s'édifier sur ses bases, au siècle suivant.

(yahoo encyclopédie)

Homosexualité

Frédéric II de Prusse allait loin dans les réformes. Il regrettait que les préjugés de son époque ne l'empêchent de rendre les relations homosexuelles plus libérales entre ses soldats. A propos d'un soldat qu'on avait mis aux fers pour avoir pratiqué la bestialité avec son cheval, Frédéric II dit à l'officier de service : "Idiot, ne le mettez pas aux fers, mettez-le dans l'infanterie, à pieds, c'est toujours un soldat". 

Le roi eu une relation forte avec son garde du corps, le lieutenant Hans von Katte.

(filoumektoub.free.fr/gaibeur/gayculture/histoire/h0042.htm)

Cette page fait partie d'un site très complet sur les personnalités gays, lesbiennes ou bisexuelles ayant révélé leur orientation sexuelle. Si vous n'êtes pas passé par la page principale, cliquez ICI pour accèder à celle-ci.